La fatigue des codes d’accès

A l’occasion de l’ouverture de mon blog au journal Le Temps consacré aux technologies du numérique, j’y publie mon premier article, intitulé « nos sociétés de contrôle et la fatigue des codes d’accès« , qui traite de la fatigue, pour ne pas dire de l’énèrvement, que nous ressentons toutes et tous à passer nos journées à taper, retaper et re-retaper des codes d’accès et des mots de passes sur nos différents appareils. Au delà du constat, je reviens sur un article fascinant du philosophe Gilles Deleuze qui annonçait en 1990 déjà l’avènement d’une société du contrôle continu, qui fonctionne précisément en attribuant ou en refusant des accès par l’intermédiaire de chiffres et de mots de passes. L’article se termine sur plusieurs interrogations : comment se soulager de ce fardeau, certes, mais surtout comment assurer une critique d’un système de contrôle continu qui met en danger l’égalité des conditions et les libertés individuelles chères à nos démocraties libérales?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code