Les nouvelles drogues de la drague

Suite à mon interview et celle de collègues travaillant également sur la sociologie du numérique, l’article « les nouvelles drogues de la drague » paru dans l’Hebdo du 6 août 2009 a reçu le Prix de la presse Eugène 2010 décerné par l’institut Bedag. Il récompense Tasha Rumley qui a montré dans son article que les SMS, les courriels et les réseaux sociaux comme Facebook sont en voie de supplanter les variantes classiques de la drague. Elle s’appuie sur de nombreux témoignages et met en garde également contre les risques de dépendance.

6lmeQSJR

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s